Sérénité Assurance

Tout savoir sur l'assurance pour animaux

Les animaux, en particulier les animaux de compagnie, n’ont pas besoin d’être assurés. Cette phrase, vous avez certainement dû l’entendre à plusieurs reprises auparavant. Elle n’est pas fausse, mais il est plus prudent pour vos animaux de compagnie de souscrire une assurance pour animaux. L’assurance représente une garantie pour vos animaux, une preuve que vous tenez à eux et prenez soin d’eux. De plus, les frais vétérinaires sont souvent élevés. En cas de problème de santé de vos animaux, ou juste pour les consultations, ces frais peuvent atteindre une somme monumentale. En souscrivant une assurance, vous serez remboursé sur une partie ou l’intégralité de ces frais.

A quel moment souscrire une assurance pour animaux ?

L’assurance pour animaux n’est pas une obligation, mais c’est la meilleure option que vous ayez pour assurer la santé et le bien-être de vos animaux de compagnie. Il n’y a pas d’âge pour assurer votre animal de compagnie. Plus vous le faites tôt, plus ce sera mieux pour lui. Certaines compagnies d’assurance fixent des limites d’âge minimum et maximum pour les animaux qu’ils assurent. Certaines permettent aux propriétaires de souscrire alors que leurs animaux ont à peine quelques semaines. D’autres n’assurent pas les animaux jugés vieux. Il existe cependant des assureurs qui proposent des polices d’assurance pour ces animaux seniors. Le tout est de comparer les offres existantes en amont pour trouver la bonne assurance pour votre animal de compagnie.

Le coût de l’assurance

Une assurance ne coûte pas cher. Le tarif dépend essentiellement de l’assureur, de la formule choisie, et indirectement de la race de l’animal, de son état de santé, etc. Si on prend l’assurance pour chats et chiens, elle varie de 5 à 100€, selon la formule choisie. Les nouveaux animaux de compagnie (NAC) ont également leur propre assurance. Elle coûte un peu plus cher que celle des animaux de compagnie classiques. Au minimum, elle vaut une quinzaine d’euros. Le maximum peut atteindre une centaine d’euros. 

Ce que couvre une assurance pour animaux

Il existe plusieurs niveaux de couverture dans une assurance pour animaux. La couverture peut être basique et ne concerner que les cas d’urgence. Elle peut aussi s’étendre à d’autres soins et frais tels que la consultation, les différentes maladies, la vermifugation pour les chiens… La prévention, la chirurgie et même le décès de l’animal peuvent également être pris en charge. L’assurance consiste principalement en une indemnisation des frais vétérinaires liés aux animaux de compagnie.

Les formules existantes

Trois formules sont généralement proposées par les assureurs. La formule basique couvre essentiellement les cas d’urgence tels que les accidents ou les frais vétérinaires non prévus et coûteux. La cotisation avoisine les 5 à 15 € par mois. Un plafonnement de remboursement est fixé par les assureurs. Son montant est généralement de 1500€ par an. Cela signifie que le propriétaire du chien ne peut pas dépasser cette somme. Si ses frais vétérinaires excèdent ce montant, l’excédant ne lui sera pas remboursé. Il devra donc s’en acquitter lui-même. La formule confort ou intermédiaire offre une meilleure protection que la première. Son taux de remboursement va de 70 à 90%. Sa cotisation vaut une trentaine d’euros par mois en moyenne. Enfin, la formule premium est la plus intéressante car elle offre une prise en charge intégrale des dépenses vétérinaires. Les vaccins, les médicaments prescrits par le vétérinaire et même la recherche du chien en cas de disparition sont inclus dans la couverture. L’indemnisation avec cette formule atteint ainsi les 100%. Sa cotisation coûte dans les 70 à 100€ par mois. Les assureurs préfèrent toutefois fixer le paiement de sa cotisation à l’année et non au mois. 

Comment fonctionne l’assurance pour animaux

Son fonctionnement ne diffère pas de celui de l’assurance pour les êtres humains. Le propriétaire de l’animal identifie l’offre qui lui convient le plus puis souscrit. Lorsque l’animal tombe malade, il l’emmène chez le vétérinaire. Après les soins, il règle directement les frais de soin. Le vétérinaire lui remet ensuite une fiche destinée à son assureur. Le propriétaire du chien envoie cette fiche à l’assureur qui l’indemnisera après étude de celle-ci. Parmi les trois formules existantes, l’on conseille souvent la plus complète, c’est-à-dire la formule premium. En effet, elle est plus avantageuse car sa prise en charge est complète. Elle allège de beaucoup le propriétaire de l’animal de compagnie. Même les accessoires utiles pour les animaux ou les produits de soin les concernant peuvent être couverts par cette formule. Toutefois, quelle que soit la formule choisie, vérifiez le délai de carence proposé par l’organisme assureur avant de signer une police d’assurance. Il est souvent mis en place en cas d’accidents ou de maladies de l’animal. 

Les types d’assurance pour animaux

L’assurance pour animaux est principalement destinée aux chiens et chats, les animaux de compagnie par excellence. Elle permet à leurs propriétaires d’être remboursés pour les dépenses vétérinaires qui sont de plus en plus chères de nos jours. Actuellement, une assurance pour les nouveaux animaux de compagnie (NAC) existe également. Il s’agit d’animaux tels que les serpents, la gerbille, les hamsters, les lapins, etc. Ces animaux n’étaient pas initialement des animaux de compagnie. Aujourd’hui, de plus en plus de foyers français les adoptent et leur nombre ne cesse de croître. Leur assurance est similaire à celle des animaux de compagnie habituels. Elle coûte juste un peu plus cher. Pour tous ces animaux, la formule premium peut inclure une clause sur le décès de l’animal. Elle prend donc en charge les frais d’obsèques de l’animal qui peuvent coûter cher d’un prestataire à un autre. 

L’assurance responsabilité civile

Quel que soit votre animal de compagnie, il peut faire des dégâts autant chez vous que chez et sur autrui. Ces dommages, qu’ils soient physiques ou corporels, peuvent coûter cher au propriétaire de l’animal. Pour ne pas se ruiner, il lui est recommandé de souscrire une assurance responsabilité civile, si celle-ci n’est pas déjà incluse dans son assurance multirisque habitation (MRH). Ainsi, il sera remboursé partiellement ou totalement sur les dépenses liées à ces dommages causés par son animal de compagnie. 

Catégories

Auteurs