Sérénité Assurance

Les troubles de la santé que les chats rencontrent le plus

Comme tous les animaux, les chats ont leurs propres problèmes de santé. Ils peuvent partir d’une simple infection pour se transformer en une maladie plus grave. Avant d’adopter un mignon petit félin, prenez connaissance des problèmes de santé qui le concernent. Et surtout, apprenez comment en prendre bien soin pour éviter ces maladies.

Savoir prendre soin de son chat

La première chose que vous devrez faire avant tout est de prendre les précautions nécessaires afin que votre petit compagnon grandisse en bonne santé. Votre dévouement à prendre soin de lui en le protégeant contre les maladies transmissibles est déjà le signe que vous tenez à votre chat. Il existe deux groupes de maladies qui peuvent toucher votre chat. Le premier est une maladie parasitaire qui est transmise à votre chat par des parasites étrangers. Le second est une maladie virale qui lui est transmise par ses congénères. Ce qui différencie cette maladie de la première c’est qu’elle peut être transmise à l’homme. La rage en est un exemple. 

Les maladies parasitaires

La maladie parasitaire du chat est une maladie qui touche fréquemment les félins, surtout ceux qui sont habitués à sortir dans le jardin ou simplement à l’extérieur de la maison. Il existe plusieurs types de parasites connus chez les chats. 

  • Les puces : Les puces représentent un cas parasitaire assez habituel chez les animaux à fourrure. Elles  deviennent problématiques pour le chat ainsi que la maison si elles ne sont pas traitées. Le plus gros problème avec les puces, c’est qu’il est vraiment difficile de s’en débarrasser, car elles se multiplient vraiment rapidement. Un chat contaminé par les puces va se gratter tout le temps et provoquer une réaction allergique chez lui. 
  • Le ténia : Le ténia aussi est un ver parasite qui peut faire du  mal à votre chat. Il mesure un centimètre et ses larves peuvent être transmises par les puces. Ses effets sont très néfastes sur le long terme pour votre petit compagnon, s’il n’est pas traité. La solution pour lutter contre le ténia est la vermifugation de votre chat. Vous pouvez trouver le produit nécessaire à cette opération auprès d’une animalerie ou d’une pharmacie. 
  • Le toxoplasme : Le parasite toxoplasme est celui qui provoque la toxoplasmose chez l’homme. Il est transmissible et particulièrement dangereux pour la femme enceinte. Par contre, il n’est pas dangereux pour votre chat. Si une femme enceinte est atteinte de la toxoplasmose, elle peut avoir des complications durant sa grossesse et l’accouchement. 

Les virus qui peuvent affecter votre chat

Il existe également des maladies virales transmises par des virus à votre chat. Elle s’avère généralement dangereuse pour votre petit félin et doit être traitée sans tarder. Parmi ces dernières, la rage, le typhus ainsi que la FIV sont les plus connus.

  • Le typhus : C’est une maladie qui ne choisit pas sa cible, que ce soit un petit chaton ou un chat adulte. Le typhus est une maladie virale qui est généralement fatale pour votre animal. Pour éviter que votre chat la contracte, n’oubliez pas de le faire vacciner contre le typhus.
  • La rage : Contrairement au FIV, la rage est transmissible à l’homme. Comme les chiens, les chats peuvent aussi être atteints par la rage, bien qu’elle soit de plus en plus rare de nos jours. la rage est une maladie virale à craindre chez les félins, car elle peut entrainer leur décès. Pour ne pas prendre de risque, faites vacciner votre félin contre la rage dès son plus jeune âge.
  • Le Feline Immunodeficiency Virus (FIV) : Cette maladie peut provoquer une anémie ou un cancer chez votre chat en diminuant ses défenses. Également considéré comme étant le Sida du chat, le FIV se transmet d’un félin à un autre, mais pas à l’homme. Son mode de transmission est très simple : par l’urine, par la salive, par le sang ou encore par les matières fécales. Ce syndrome d’immunodéficience se transmet aussi par morsure. Le FIV touche un grand nombre de chats de par le monde. 
  • Le coryza : Si votre chat a des écoulements au niveau des yeux et du nez, il peut être atteint du coryza. A ces signes s’ajoutent les éternuements, la fièvre, etc. Pensez à emmener immédiatement votre chat chez le vétérinaire s’il présente ces symptômes. Le coryza, une maladie virale, peut causer des écoulements purulents et même entrainer une pneumonie chez votre félin. Pour éviter cette maladie, une vaccination au préalable est recommandée.
    Les maladies virales et parasitaires peuvent réellement être fatales pour le chat si elles ne sont pas immédiatement traitées. Il ne s’agit pas des seuls problèmes de santé que les chats peuvent rencontrer. D’autres maladies existent et résultent de défaillance d’organes ou de tumeurs chez les félins. Bien qu’elles puissent être mortelles pour les chats, elles peuvent aussi être éradiquées si elles sont détectées avant qu’elles ne s’aggravent.
  • Les calculs urinaires : Tout comme les humains, les chats aussi peuvent être atteints par le calcul urinaire ou cystite du chat.  Pour savoir si votre chat en est atteint, vérifiez s’il a du sang dans son urine ou s’il est gêné quand il urine. Si vous remarquez l’un de ces signes, emmenez immédiatement votre chat chez un spécialiste. 
  • L'insuffisance rénale : Tout comme l'insuffisance rénale chez les humains, cette maladie survient parce que le rein est devenu défaillant. Les symptômes de cette maladie sont un manque d'appétit chez le chat ou encore une fatigue. Emmenez votre félin chez le vétérinaire s’il présente l’un de ces signes.
  • Le fibrosarcome : Elle peut affecter les chats de tous âges et se traduit par l’apparition de tumeurs cancéreuses. Des infections peuvent survenir à cause de cette dernière. Pour traiter la fibrosarcome, il faut enlever la partie infectée par la ou les tumeurs chez le chat.  

Afin de protéger votre chat de toute maladie, le mieux à faire est de lui faire passer des tests régulièrement pour être sûr que votre chat est en parfaite santé. La prévention est aussi de mise. N’oubliez jamais de faire vacciner votre félin et de l’emmener régulièrement chez le vétérinaire pour un suivi systématique. Nous conseillons également de souscrire à une assurance santé pour animaux pour être remboursé des frais vétérinaires.

Catégories

Auteurs